Votre hospitalisation

Votre hospitalisation

Votre admission

Heures d'ouverture : du lundi au vendredi de 8h00 à 16h00. 

En dehors des cas d’urgence

 

Après votre consultation médicale ou pré-opératoire et dès que vous avez connaissance de votre date d'hospitalisation, présentez-vous au service des admissions, dans le hall de l'hôpital pour effectuer vos démarches de pré-admission. 



Le jour de votre hospitalisation, présentez-vous au service des admissions, muni des documents suivants, selon votre situation : 



- Un justificatif d'identité avec photo (carte d'identité ou passeport) 
- Votre carte vitale à jour et l'attestation d'ouverture des droits
- Votre carte d'affiliation à une caisse complémentaire
- Votre feuille d'accident du travail délivrée par l'employeur, le cas échéant
- Votre carnet de soins gratuits pour les anciens combattants et victimes de guerre bénéficiant de l'article L115 si l'hospitalisation est en rapport avec l'affection indiquée sur le carnet
- Votre carte européenne d'assurance maladie et une pièce d'identité pour les ressortissants d'un Etat de l'Union Européenne 



Si vous êtes ressortissant d'un pays hors Union Européenne vous êtes redevable des frais de séjour, sauf en cas de présentation d'une prise en charge. 



Si vous n'êtes affilié à aucun organisme : vous avez, sous certaines conditions, la possibilité d'effectuer une demande d'affiliation au titre de la Couverture Maladie Universelle de base et complémentaire. 



Un dossier administratif sera ainsi créé et les agents du bureau des admissions sont à votre disposition pour vous donner tous les renseignements nécessaires. 



Si vous désirez une chambre individuelle, merci de le signaler dès votre pré-admission. Nous essayons de respecter votre demande selon nos disponibilités. 



Votre choix sera exprimé par la signature d'une demande écrite sur un formulaire mis à votre disposition. Les chambres individuelles sont assujetties au paiement d'un supplément journalier.

Vos frais d’hospitalisation

Leur prise en charge 



Les soins dans nos hôpitaux ne sont pas gratuits. Ils sont pris en charge dans la majorité des hospitalisations par les caisses de Sécurité Sociale. Néanmoins, vous aurez peut-être à votre charge la part des frais non pris en charge par les caisses de Sécurité Sociale. Le bureau des admissions se chargera d'obtenir pour vous les accords de prise en charge de vos frais d'hospitalisation auprès des organismes sociaux, à la condition de la présentation de toutes les pièces justifiant de vos droits. 



Acompte sur les frais d'hospitalisation 



Selon la couverture de frais par votre assurance maladie, différents acomptes peuvent être demandés lors de votre entrée pour les prestations de confort : chambre individuelle, téléphone, télévision… 



Si vous êtes assuré social 



Vous pouvez avoir à votre charge le montant du ticket modérateur (soit 20 % des frais) ainsi que le forfait journalier à régler. Néanmoins, dans certains cas, vous n'aurez rien à payer. Pour connaître vos éventuelles exonérations, veuillez vous adresser au bureau des admissions. 



Vous n'êtes pas assuré social 



La totalité des frais d'hospitalisation sera à votre charge. Dans ce cas, à titre d'avance, une provision correspondant à 10 jours d'hospitalisation pourra vous être demandée. Après 10 jours, cette provision est renouvelable. 



Prise en charge des consultations spécialisées 



Si votre état de santé l'exige, des consultations spécialisées pourront être réalisées dans un autre établissement. Dans ce cas, les consultations et le transport seront intégralement à la charge de nos établissements.

Votre séjour

Sur cette page, vous trouverez toutes les informations concernant votre séjour au sein de l'hôpital : votre chambre, le téléphone, la télévision, les visites, le courrier, les animations, les services à votre disposition, le parking, votre sécurité... 

Votre chambre



Nos établissements s'efforcent d'assurer une prise en charge la plus confortable possible. Ils vous proposent des chambres doubles ou individuelles. Lorsque la chambre comporte deux lits, merci de veiller au respect de la tranquillité et de l'intimité de votre voisin. 

Chaque chambre dispose d'un cabinet de toilette équipé d'un placard personnel. 
Il est préférable de ne pas apporter d'objets de valeur à l'hôpital ou à défaut de les déposer dans le coffre lors de votre admission. Un reçu vous sera délivré. 

Au Centre Médico-Gériatrique de Forbach, chaque chambre est équipée d'un coffre. 

Nos établissements ne fournissent ni objets de toilette, ni vêtements de nuit. 
N'oubliez pas de vous munir de ces effets indispensables. 



Vos repas



Une diététicienne diplômée est spécifiquement chargée de composer et d'équilibrer le menu surtout si vous êtes astreint à un régime ou allergique à certains produits.

À votre arrivée, le personnel soignant vous questionnera sur vos aversions alimentaires, c'est à dire ce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas manger. Les horaires des repas vous seront communiqués par le service.

Pour votre premier repas, selon votre heure d'arrivée dans le service, il est possible qu'un repas dit "entrant" adapté à tous les régimes, vous soit servi. Celui-ci a été conçu pour éviter les accidents dus à des allergies alimentaires. En principe, il ne vous sera servi qu'une fois. Si un régime vous est prescrit, vous recevrez la visite d'un diététicien et bénéficierez alors de menus spécifiques.

La consommation d'aliments provenant de l'extérieur est placée sous votre entière responsabilité. 

Tout le processus de fabrication et de distribution des repas est guidé par des impératifs de qualité diététique et gustative et de sécurité en termes d'hygiène. 

Dans le service, les plats sont remis en température par micro-ondes juste avant de vous être servis. L'utilisation de micro-ondes permet d'effectuer la remise en température au plus près de la consommation, et donc, pour vous, de manger chaud en toute circonstance. 

Si vous avez des remarques ou observations à formuler concernant votre repas, vous pouvez composer le 05 77 37 (appel gratuit ne nécessitant pas de souscription auprès des services CODIAM), du lundi au vendredi, entre 12h15 et 13h15. 



L'hygiène



L'hygiène individuelle est une mesure essentielle pour réduire les risques infectieux, à la maison comme à l'hôpital. Le lavage des mains ou leur friction à l'aide de solutions hydro-alcooliques (SHA) constitue la mesure la plus efficace. 

L'hygiène des mains doit être appliquée avec rigueur par tous les personnels de soins. Cette mesure, simple et indispensable, doit également être respectée par vous-même et par vos visiteurs. 



Le linge et les effets personnels 



Munissez-vous des effets personnels dont vous aurez besoin. Lors de votre hospitalisation, veuillez vous munir de votre nécessaire de toilette (serviette, savon, peigne, brosse à dents, rasoir…). En Unité de Soins de Longue Durée (USLD), l'entretien du linge est assuré par nos établissements. 



Le téléphone 



Pour demander l'ouverture d'une ligne téléphonique dans votre chambre, veuillez vous adresser à l'accueil dans le hall tous les jours de 8h30 à 17h00. Il vous sera demandé le dépôt d'une avance pour vos consommations téléphoniques qui vous seront facturées. 



La télévision 



Toutes les chambres sont équipées de téléviseurs. Si vous le désirez, vous pouvez obtenir un raccordement à titre payant. Veillez toutefois à respecter la tranquillité et le repos des autres patients. Nous vous invitons à vous informer à l'accueil dans le hall tous les jours de 8h30 à 17h00. 



La radio et l'écoute de musique 



L'usage de poste radio ou tout autre dispositif permettant la diffusion de son est conditionné au respect de la tranquillité et du repos des autres patients. Si possible, préférez l'usage des écouteurs à volume modéré. 



Le courrier 



Votre courrier vous sera distribué quotidiennement du lundi au vendredi. Afin d'en faciliter la distribution, veuillez demander à vos correspondants de bien préciser : vos nom, prénom, établissement, numéro de chambre, étage et unité où vous êtes hospitalisé (e). 


Vous pouvez recevoir des mandats postaux, lettres recommandées ou colis. Un vaguemestre assermenté vous les livrera dans votre chambre. 


Pour expédier votre courrier, une boîte aux lettres est à votre disposition au rez-de-chaussée. 



Le culte 



Pour rencontrer le ministre du culte de votre choix, nous vous invitons à vous renseigner auprès de l'équipe soignante. L'ensemble du personnel vous assure le respect de votre liberté de conscience et de croyance. 



La cafétéria 



A l'Hôpital de Saint-Avold, un espace convivial ouvert 7 jours sur 7 est à votre disposition, il est situé dans le hall principal. Vous y trouverez un espace presse, des propositions de restauration rapide, un espace détente. 



Au centre Médico-Gériatrique de Forbach, des distributeurs de boissons vous sont proposés ainsi qu'un espace de convivialité. 



Les accompagnants 



Dans certains services, chaque fois que cela est matériellement possible et médicalement indispensable, un membre de votre famille peut passer la nuit auprès de vous. Il convient de le signaler lors des formalités d'admission ou lors de votre séjour au personnel soignant. Ainsi, la mise à disposition d'un lit d'appoint est possible. 


Les tickets repas sont disponibles à la Caisse située dans le hall d'entrée. Veuillez également en informer l'équipe soignante. 



Les visites 



Les visites ont lieu principalement les après-midi de 13h00 à 20h00. Nous vous invitons à privilégier ces moments pour que vos proches vous rendent visite. 



Les mineurs 



Si vous êtes mineur vous êtes en principe accompagné par votre représentant légal. Celui-ci est présent tout au long de votre séjour. Il peut bénéficier de mesures d'accompagnement particulières (nuitée et repas). 



Vos médicaments 



Par mesure de sécurité, nous vous demandons d'amener votre ordonnance avec votre traitement ou à défaut les médicaments que vous prenez à la maison. Dès votre arrivée vous les confierez à une infirmière. Ils vous seront restitués lors de votre départ. Pendant votre hospitalisation, l'infirmière vous donnera les médicaments prescrits. 



Non divulgation de présence 



Vous pouvez demander, conformément à l'article R 1112-45 du code de la Santé Publique, qu'aucune indication ne soit donnée sur votre présence dans l'Etablissement. Votre demande est valable uniquement pour la durée de votre séjour. Merci de prévenir le bureau des admissions et le service dans lequel vous êtes hospitalisé. Dès lors, nous nous engageons à ne pas communiquer votre présence.

Si vous souhaitez, après avoir sollicité la non divulgation de votre présence, permettre à quelques personnes de vous rendre visite, il convient de les informer en précisant le numéro de votre chambre, ainsi que le service dans lequel vous êtes hospitalisé.

Votre sortie

Les formalités de sortie 



Votre sortie est prononcée sur avis médical et organisée par le service en fonction de votre état de santé. 



Une lettre de sortie sera adressée à votre médecin traitant. 



Pour éviter tout retard dans la gestion de votre dossier : avant de quitter l'établissement, n'oubliez pas de vous présenter, ou de déléguer un de vos proches, au bureau des entrées et des sorties pour régulariser votre dossier administratif. L'accomplissement de cette dernière formalité vous évitera de connaître par la suite d'éventuelles difficultés pour votre prise en charge ou votre remboursement. 



Sortie disciplinaire 



Le directeur peut prononcer la sortie d'un malade perturbant le bon fonctionnement du service ou ne se conformant pas au règlement de l'hôpital. 



Sortie contre avis médical 



Si vous décidez de quitter l'établissement sans l'autorisation du médecin, vous devez signer, avant votre départ, un document reconnaissant que vous avez été informé(e) des risques encourus et déchargeant l'hôpital de toutes responsabilités quant aux conséquences éventuelles sur votre état de santé. 



Cette sortie contre avis médical ne va en aucun cas à l'encontre d'une éventuelle nouvelle prise en charge par l'hôpital de Saint Avold. 



Sortie d'un mineur 



Lors de leur sortie de l'hôpital, les enfants sont confiés au(x) parent(s) ou aux représentants légaux (éducateur…) après présentation au service de soins des pièces justificatives du lien de parenté ou de l'autorisation parentale. 



Aucune sortie ne peut avoir lieu si ces conditions ne sont pas remplies. 



Les moyens de transport 



En cas de besoin, le médecin prescrira un moyen de transport adapté à votre état de santé pour rentrer chez vous ou rejoindre un autre établissement de santé. Le service se charge de contacter le transporteur de votre choix et d'organiser votre sortie. 



Ces frais de transport ne peuvent être remboursés par les organismes de prise en charge (assurance-maladie ou assurance complémentaire) que sur présentation d'une prescription médicale de transport. 



La poursuite de votre traitement 



Un compte-rendu synthétique de votre hospitalisation, comportant si besoin une ordonnance, vous sera remis. Votre médecin traitant recevra ultérieurement un compte-rendu d'hospitalisation détaillé. 



Questionnaire de sortie 



Vous êtes invité(e) à exprimer votre opinion sur la qualité de votre séjour, à l'aide du questionnaire de sortie qui vous a été remis à votre arrivée par le bureau des entrées et des sorties, ou que vous pouvez retrouver à la fin du livret d'accueil. Si ce n'est pas le cas, demandez-le au cadre de santé de l'unité que vous allez quitter.

Droits et devoirs du patient

Tout bénéficiaire de soins hospitaliers a droit à des soins appropriés en fonction de son état de santé, conformes aux données acquises de la science. Les soins doivent être organisés de façon à garantir leur continuité en toutes circonstances. Tout bénéficiaire de soins a droit à la même qualité de soins. Il a, pour autant que son état de santé le requiert, un droit légal d'accès à tous les moyens et équipements thérapeutiques ou de diagnostic dont disposent nos établissements sans préjudice des priorités dues au degré d'urgence de la prestation. Nos établissements prennent les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité du bénéficiaire de soins et du visiteur. 

Droits des enfants 



Nos établissements permettent la présence des parents ou des représentants légaux pendant l'hospitalisation de l'enfant. Leur présence ne doit pas compromettre ni entraver l'application dans les meilleures conditions, des traitements auxquels l'enfant doit être soumis. Les parents ou les représentants légaux doivent donner leur accord sur les traitements auxquels l'enfant est soumis, préjudice des dispositions légales habilitant le médecin à réaliser, en cas d'urgence vitale, les soins indispensables même en cas de refus des parents ou représentants légaux. 



Le droit d'accès au dossier médical 



Toute personne accède à l'ensemble des informations concernant sa santé détenues par des professionnels et établissements de santé (extrait de l'article L1111-7 du code de la santé publique – Loi du 4 mars 2002). 



Un dossier médical est constitué au sein de l'établissement. Il comporte toutes les informations de santé vous concernant. Il vous est possible d'accéder à ces informations par simple demande auprès de la Direction. Elles peuvent vous être communiquées soit directement, soit par l'intermédiaire d'un médecin que vous choisissez librement. Vous pouvez également consulter votre dossier sur place avec ou sans accompagnement d'un médecin selon votre choix. Les informations ainsi sollicitées doivent vous être communiquées au plus tard dans les huit jours. Si votre hospitalisation date de plus de cinq ans, ce délai est porté à deux mois. 



Si vous choisissez de consulter le dossier sur place en sollicitant un rendez-vous, cette consultation est gratuite. 



Si vous souhaitez obtenir copie de tout ou partie des éléments de votre dossier, les frais, limités au coût de reproduction et d'envoi à domicile, sont à votre charge. 



Votre dossier médical est conservé pendant vingt ans à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe. 



La personne de confiance 



Pendant votre séjour, il vous est possible de désigner une personne, librement choisie par vous dans votre entourage et en qui vous avez toute confiance, pour vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre. Cette personne, que l'hôpital considérera comme votre "personne de confiance", pourra, si vous en faites la demande, assister aux entretiens médicaux et vous aider à formuler vos souhaits. 



Cette désignation peut être très utile. 



- Votre état de santé ne vous permettra peut-être pas toujours, pendant la durée de votre hospitalisation, de faire connaître aux personnes qui vous soignent votre avis ou les décisions que vous souhaitez prendre pour vos soins. 


- Si vous ne pouvez les exprimer, votre personne de confiance sera consultée par l'équipe hospitalière. Elle pourra donner des indications sur votre façon de voir les choses. Elle pourra également décider de votre participation à une recherche biomédicale. 


- Avant toute intervention ou investigation importante, les précisions ainsi recueillies pourront guider les médecins dans les choix thérapeutiques. 

La désignation d'une personne de confiance : 


- N'est pas une obligation ; 


- Doit être une décision bien réfléchie, sans précipitation ; 


- Se fait par écrit à l'aide du formulaire que nos équipes vous proposerons.



Elle peut être annulée à tout moment, par écrit de préférence et peut être remplacée ultérieurement par la désignation d'une autre personne, à votre demande. Cette désignation est valable pour la durée de l'hospitalisation. 



Il vous revient d'informer la personne que vous aurez choisie et d'obtenir bien sûr son accord. 



Toutes les décisions que vous prendrez à ce sujet figureront dans votre dossier médical. Vous serez libre de décider que certaines informations que vous jugerez confidentielles ne devront pas être données par l'équipe hospitalière à votre personne de confiance : vous devrez alors nous l'indiquer précisément. 



Les directives anticipées 



(Décret numéro 2006-11.9 du 6 février 2006)
Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d'état d'exprimer sa volonté: 


- Ce document doit être écrit et authentifiable. Vous devez écrire vous-même vos directives. Elles doivent être datées et signées et vous devez préciser vos noms, prénoms, date et lieu de naissance. Si vous ne pouvez pas écrire et signer vous-même vos directives, vous pouvez faire appel à deux témoins –dont votre personne de confiance, si vous en avez désigné une – qui attesteront que le document exprime bien votre volonté libre et éclairée. Ces témoins doivent indiquer leur nom et qualité et leur attestation est jointe aux directives. 


- Ce document est modifiable ou révocable à tout moment. 


- Ce document indique les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant "les conditions de la limitation ou de l'arrêt de traitement".


- Les directives anticipées ont valeur de souhait mais la décision est prise par l'équipe médicale. 


- Vous devez informer le médecin de l'existence de directives anticipées. 


- Si vous le souhaitez, vous pouvez demander au médecin à qui vous confiez vos directives, de les insérer dans votre dossier, d'y joindre une annexe attestant que vous êtes en état d'exprimer votre volonté et qu'il vous a donné les informations appropriées. 


- Depuis la loi du 2 février 2016, du décret et de l'arrêté du 3 août 2016, les directives anticipées ont désormais une durée illimitée et peuvent être à tout moment modifiées ou annulées. 



Le secret professionnel 



L'ensemble du personnel de nos établissements est soumis au secret professionnel et à l'obligation de réserve. Toutes les informations vous concernant quel que soit leur caractère sont conservées avec une stricte confidentialité. Les règles en matière de secret professionnel interdisent de donner tout renseignement par téléphone. 



Informatique et libertés 



Pendant votre séjour, des renseignements vous concernant sont traités sur informatique dans les conditions fixées par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée par la loi n°2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l'égard des traitements de données à caractère personnel. 



Ces données transmises au médecin responsable de l'information médicale, sont protégées par le secret médical et, sous couvert de l'autorisation de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés, peuvent être communiquées à des organismes qui gèrent les statistiques de certaines pathologies. 



Vous disposez d'un droit de rectification des données incomplètes ou erronées.

 

Le tabac et l'alcool 



Le tabac et l'alcool sont interdits dans l'enceinte de nos établissements. Nos établissements sont membres du réseau national Hôpital sans tabac. Conformément au décret du 15/11/2006 l'interdiction de fumer s'applique dans tous les bâtiments de nos établissements, aux patients, aux visiteurs et aux membres du personnel. Ce principe n'est assorti d'aucune exception et le non respect de cette interdiction expose les contrevenants à une amende forfaitaire de 68 euros ou à des poursuites judiciaires. 



Fumer est autorisé à l'extérieur des bâtiments à condition d'éviter la proximité des accès (portes) et ouvertures (fenêtres) de façon à protéger les non-fumeurs du tabagisme passif. 



Consentement et refus des soins 



Un acte médical ne peut être effectué sans votre consentement libre et éclairé. 



Vous avez donc le droit de refuser un acte médical. Dans ce cas, le médecin vous expliquera les risques encourus et les alternatives possibles. Les professionnels de santé sont dans l'obligation de vous tenir informé de votre état de santé sauf si vous ne le souhaitez pas. 



Téléchargez la Charte de la personne hospitalisée.

Associations et bénévoles

Des associations sont présentes et interviennent auprès des patients et résidents. 



Des bénévoles interviennent régulièrement dans l'établissement. Leurs coordonnées sont à votre disposition dans les services. Si vous souhaitez les rencontrer, faites-en la demande au cadre de santé du service. Leur action s'inscrit dans le cadre des chartes du patient hospitalisé.

Livret d’accueil

Téléchargez notre livret d'accueil.